Table des matières

Google a annoncé l’ajout d’une autre fonctionnalité à son liste très convoitée de facteurs de classement plus tôt cette année. Les facteurs de classement de Google sont la base sur laquelle il détermine le classement d’une page Web sur ses pages de résultats des moteurs de recherche (SERP).

Sa dernière mise à jour s’appelle “ page experience,” qui peut être définie comme l’expérience qu’un utilisateur perçoit lorsqu’il interagit avec une page Web. Cette expérience va au-delà de la pure qualité informationnelle de la page Web.

L’expérience de la page est un ensemble de statistiques qui mesurent l’utilisateur expérience (UX) pour les performances de chargement, l’interactivité et la stabilité visuelle d’une page. Cela s’ajoute aux signaux de classement existants tels que la convivialité mobile, la navigation sécurisée, le protocole de transfert hypertexte sécurisé (HTTPS) et les consignes relatives aux interstitiels intrusifs.

Donc, si Google pense que les visiteurs ou les utilisateurs de votre site Web auront une mauvaise expérience sur vos pages, il se peut que vos pages ne soient pas aussi élevées que c’est maintenant le cas.

Selon NetMarketShare, 75% de tout le trafic du site Web passe par Google.  Bien que Google n’ait pas encore mentionné le poids exact de cette mise à jour particulière, cela peut être une mise à jour importante à intégrer compte tenu du nombre croissant d’internautes. Mais la bonne nouvelle est que cette mise à jour ne sera pas disponible avant 2021. Vous disposez donc de tout le temps nécessaire pour optimiser l’expérience des pages de votre site Web.

L’importance croissante de Expérience utilisateur

Alors, pourquoi cette mise à jour est-elle importante? Et quel message Google essaie-t-il de transmettre avec cette mise à jour?

Depuis longtemps, Google demande aux entreprises de créer leur sites Web en pensant aux utilisateurs – ce qui plairait à l’utilisateur, que pourrait-il rechercher sur le site Web, l’esthétique, les boutons d’appel à l’action (CTA) et plus encore.

De plus en plus de personnes utilisent Internet aujourd’hui et naviguent continuellement sur plusieurs sites Web. Google se rend compte que le temps passé sur chaque site Web par un utilisateur est une interaction entre l’utilisateur et le site Web. Il incombe au site Web de rendre cette interaction plus fluide et transparente car, selon Impact, 79 pour cent des utilisateurs qui ne trouvent pas ce qu’ils recherchent sur un site Web iront vers un autre.

Facteurs de classement existants

Les signaux de recherche existants qui déterminent un L’autorité d’une page Web sur une autre est:

1. Backlinks

Google donne beaucoup de importance pour les backlinks . Si votre site Web reçoit des backlinks de sites Web de haute autorité et pertinents, Google considère votre site Web comme un leader dans ce créneau. Il considère les sites Web avec un bon nombre de backlinks de qualité comme crédibles et plus pertinents que d’autres dans leurs SERPs. Cela donne à vos pages Web une bonne poussée et contribue à améliorer son classement. 

2. Contenu

Comme le suggère Neil Patel, à maintes reprises, le contenu est roi. La valeur d’un site Web dépend fortement du type de contenu qu’il génère. Votre contenu est l’information que vous donnez à vos utilisateurs. Il doit être facilement lisible, Optimisé pour le référencement et clair à comprendre. Votre contenu est réparti sur vos pages Web, vos CTA, vos blogs, vos copies marketing, etc.

Si vous avez un bon contenu , les utilisateurs pourraient devenir accrochés et revenir sur votre site Web, ce qui affectera positivement le classement de votre page.

3. Expérience utilisateur

UX implique les aspects techniques qui déterminent le classement d’une page Web sur Google. Il est impacté par la convivialité mobile, la navigation sécurisée, le HTTPS et les directives relatives aux interstitiels intrusifs. Ces points déterminent également l’expérience de la page d’un utilisateur. Voyons de quoi il s’agit en détail:

  • Convivialité mobile

Smart Insights rapporte que 80 pour cent de tous les internautes possèdent un smartphone et 53 pour cent des utilisateurs quittent les sites Web au bout de trois secondes. Vous n’avez donc qu’environ trois secondes pour inciter votre client à naviguer sur votre site Web!

L’optimisation mobile n’est rien d’autre que l’ajustement du contenu de votre site Web pour les visiteurs qui accèdent au site à partir de leurs appareils mobiles. Cela implique généralement des boutons de navigation plus grands, un contenu reformaté et des images optimisées pour les mobiles.

Vous pouvez vérifier si votre site Web est optimisé pour les mobiles grâce à un” test adapté aux mobiles “. Cela vous donnera une idée des domaines sur lesquels vous pouvez et devez vous améliorer. 

  • Navigation sécurisée

Google ne classera jamais un site Web qui semble dangereux. Une navigation sécurisée garantit qu’une page est exempte de logiciels malveillants, de pages trompeuses, de contenu malveillant, de téléchargements nuisibles et de téléchargements inhabituels.

Avec tellement de nombreux sites Web mis en ligne tous les jours, c’est devenu un facteur important à prendre en compte pour garantir une expérience de page transparente pour les utilisateurs. 

  • HTTPS

HTTPS est la version sécurisée du HTTP précédent. En HTTPS, le protocole de communication est crypté afin d’augmenter la sécurité du transfert des données. Ceci est fait pour que le partage de données entre le client et le serveur soit sécurisé contre la falsification d’informations, l’écoute clandestine et la falsification des données. 

  • Aucun interstitiel intrusif

Interstitiel fait référence à une publicité qui apparaît pendant le téléchargement d’une page choisie. Ces interstitiels apparaissent sur le contenu principal et rendent un peu difficile l’accès immédiat au contenu pour lequel un utilisateur a cliqué sur le lien.

En fait, Google a indiqué que les pages présentant des interstitiels intrusifs sont perçues comme offrant une expérience plus médiocre aux utilisateurs par rapport aux autres pages Web où le contenu est facilement et rapidement accessible. Google a averti que les pages dont le contenu n’est pas facilement accessible à l’utilisateur mobile pourraient ne pas être aussi bien classées.

Google définit les interstitiels comme des fenêtres contextuelles qui couvrent le contenu principal, soit immédiatement après que l’utilisateur accède à la page, soit pendant qu’il parcourt la page.

Les nouveaux ajouts à l’algorithme d’expérience de page

Core Web Vitals sont le nouvel ensemble de facteurs spécifiques ajouté aux facteurs de classement de l’expérience de page mentionnés ci-dessus. Celles-ci sont constituées de trois mesures et signaux spécifiques qui prennent en compte l’expérience utilisateur sur chaque site Web.

Voici la situation des principaux Web Vitals

Core Web Vitals sont un ensemble de métriques qui donnent des scores à une page en fonction de ses performances de chargement, de son interactivité et de la stabilité visuelle du contenu tel qu’il charges. Chacun des éléments vitaux Web principaux représentera un segment différent de UX et visent à offrir une expérience de page fluide à l’utilisateur.

L’essentiel Web essentiel sera mesuré par les métriques suivantes :

  • La plus grande peinture de contenu (LCP)
  • < / ul>

    Mesures LCP les performances de chargement, mais cela est différent de la vitesse de chargement d’une page. LCP compte le temps nécessaire au chargement du contenu principal d’une page. Bien que complètement centré sur l’utilisateur, un bon LCP prend deux secondes et demie pour que le contenu se charge. Un score de quatre secondes et plus est considéré comme médiocre.

    • Premier délai d’entrée (FID)

    Cette fonctionnalité mesurera la réactivité et l’interactivité d’une page. Il mesurera le temps entre le moment où un utilisateur interagit pour la première fois avec un site et le moment où le navigateur répond réellement à cette interaction. Ces interactions peuvent se produire lorsque l’utilisateur clique sur un bouton ou un lien pour accéder à une autre page.

    Une bonne expérience de page aura un FID de moins de 100 millisecondes, tandis qu’un FDI de plus de 300 millisecondes est considéré comme trop long. 

    • Décalage cumulatif de la mise en page (CLS)
    • Une nouvelle fonctionnalité, CLS se concentrera sur la stabilité visuelle et mesurera les changements de mise en page inattendus. En termes simples, cela fait référence au mouvement inattendu et soudain du contenu pendant le chargement de la page ou lorsque vous cliquez sur un bouton.

      CLS utilise deux méthodes pour mesurer le mouvement: la fraction d’impact et la fraction de distance. Celles-ci examinent la quantité de contenu visible déplacé dans la fenêtre d’affichage et la distance entre les éléments impactés par le décalage.

      Pour une bonne page expérience, le score CLS doit être inférieur à 0,1 et rester entre 0,1 et 0,25.

      Conclusion

      Les facteurs de classement de l’expérience de la page seront une accumulation des facteurs de classement Core Web Vitals existants et supplémentaires, qui détermineront le classement d’une page sur Google. < / p>

      Cette nouvelle mise à jour ne sera pas le seul facteur décisif car Google considère toujours le contenu comme le facteur de classement le plus important. Une page avec une qualité d’information exceptionnelle peut remplacer une expérience de page inférieure à la moyenne. Mais pour les pages sur différents sites qui peuvent être dans le même créneau et la même pertinence, l’expérience de la page sera un aspect important pour améliorer leur visibilité dans les résultats de recherche Google.

      Le nombre d’internautes augmente de façon astronomique chaque jour. Que ce soit sur un ordinateur de bureau ou un téléphone portable, les gens naviguent toujours sur Internet en recherchant et en cliquant sur des liens. Pour vous assurer que vous pouvez capter leur attention et fournir une UX sans faille, un excellent contenu et une excellente expérience de page, c’est la concoction magique pour un classement élevé sur les SERPs. 

      < div class = "swp-content-locator">

< a class = "nc_tweet swp_share_link" rel = "nofollow noreferrer noopener" target = "_ blank" href = "https://twitter.com/intent/tweet?text=Everything+You+Need+to+Know+About+Google+ Page + Expérience & amp; url = https% 3A% 2F% 2Fwww.seoblog.com% 2Feve rything-you-need-to-know about-google-page experience% 2F "data-link =" https://twitter.com/intent/tweet?text=Everything+You+Need+to+Know+About + Page + Google + Expérience & amp; url = https% 3A% 2F% 2Fwww.seoblog.com% 2Tout ce dont vous avez besoin de savoir sur l'expérience-page-google% 2F "> Tweet
< a class = "nc_tweet swp_share_link" rel = "nofollow noreferrer noopener" target = "_ blank" href = "https://www.linkedin.com/cws/share?url=https%3A%2F%2Fwww.seoblog.com% 2Tout ce que vous devez savoir sur l'expérience-page-google% 2F "data-link =" https://www.linkedin.com/cws/share?url=https%3A%2F%2Fwww.seoblog .com% 2Feverything-you-need-to-know about-google-page-experience% 2F "> < i class = "sw swp_linkedin_icon"> Partager

< / div>

 

traduit de https://www.seoblog.com/everything-you-need-to-know-about-google-page-experience/ avec le générateur de contenu infinity reborn