Table des matières


Jusqu’à présent, Smith et Hoaglund n’ont trouvé aucun coléoptère américain dans aucun des pièges qu’ils ont enterrés autour du refuge de Sherburne et de la forêt d’État des dunes de sable adjacente. Ils peuvent, cependant, avoir trouvé une espèce de coléoptère enterré jamais signalée auparavant dans le Minnesota sur un autre site d’étude du centre du Minnesota à Camp Ripley, près de Little Falls; la découverte est en attente d’identification positive. Leur travail fournit également des informations sur les autres types de coléoptères enterrés présents dans la région, des informations de base qui seraient nécessaires s’il était décidé d’essayer de réintroduire les insectes rares dans le Minnesota, comme cela a été fait dans quelques autres États.

Hoaglund et Smith travaillent tous deux pour le programme du DNR sur la faune sauvage, qui vise à protéger, maintenir, améliorer et restaurer les ressources fauniques indigènes non gibier, aidant plus de 700 espèces de la faune du Minnesota à prospérer. Il est financé en grande partie par des dons, en particulier ceux effectués lorsque les Minnesotans déclarent leurs impôts sur le revenu de l’État et contribuent volontairement au programme en cochant une case spéciale pour les dons, une fonctionnalité souvent appelée « coche pour les mésanges ». Plus d’informations sur le programme DNR Nongame Wildlife Program peuvent être trouvées en ligne.

Mise à jour (21 janvier 2016) :

Il a été confirmé que le scarabée enterré capturé en 2014 au Camp Ripley, dans le comté de Morrison, au Minnesota, était Nicrophore guttula. Ce spécimen représente la deuxième occurrence documentée de cette espèce dans l’État du Minnesota (Sikes, comm. pers.). L’autre spécimen a été collecté à Duluth, comté de Saint Louis, Minnesota, et est soupçonné de remonter au début des années 1900 (aucune date de collecte sur l’étiquette).

Mise à jour (1er août 2016) :

Vous pouvez maintenant télécharger une copie des deux pages Clé illustrée des scarabées (Nicrophore spp.) du Minnesota!

Le Field Ecology Blog se veut informatif et incite à la réflexion. Dans la mesure du possible, je fournis des liens vers des ressources externes de soutien. Les opinions exprimées ici ne représentent pas les opinions de mon (mes) employeur(s).


Source link